ef2b54a9-168b-4e65-999c-0a3c0face690
Invité de dernière minute, Jordi Tixier a participé au supercross de Genève en Suisse. C’est sa dernière course de l’année. Prenant de l’assurance tout au long du week-end, Jordi est monté en puissance. Le vendredi il termine 3è en demi-finale et 5è en finale. Jordi Tixier s’est bataillé avec les américains et a montré de grandes qualités pour cet exercice. Le samedi, il termine 4è de la demi-finale. Moins chanceux en finale, il s’accroche dans la chute au bout de la ligne droite. Jordi repart 11è et va faire une remontée incroyable. Il franchit la ligne à la 5è position. Bruno Verhaeghe est content du bon travail accompli sur la moto en collaboration avec Jordi qui l’a mis en confiance. IMG_5522IMG_5521ef2b54a9-168b-4e65-999c-0a3c0face690
paris2

Le team VHR était à la Paris La Défense Arena le week-end dernier pour le Supercross de Paris où seul Jordi Tixier, fraîchement auréolé de son titre de champion du monde motocross des Nations, participait.
La journée du samedi s’est merveilleusement déroulée. Jordi monte en puissance et signe de bons chronos.
Sprint 1 : 8è
Sprint 2 : 7è
Sprint 3 : 5è
Il a fait de bons résultats face à de sérieux clients comme les Américains ou les ténors du supercross Français. Lors du dernier sprint, Jordi est parti 4, et est passé 3 durant une bonne dizaine de minutes. Une chute au bout de Whoops va le faire rétrograder à la 5è place. Il était à un rien du podium final.

image3

La journée du dimanche s’est moins bien déroulée. Une lourde chute lors des essais chronométrés et une autre lors du premier sprint viennent lui calmer ses ardeurs. Dommage.
Sprint 1 : Jordi tixier part dans les 3 premiers, mais un accrochage avec un autre pilote le fera terminer 15è
Sprint 2 : 7è
Sprint 3 : Bien parti dans les 5 premiers, Jordi se fait coincer dans un virage. Il repart 11 et fait une belle remontée jusqu’à la 6è position.

paris

Le Francilien termine 6è au général de 2 jours. Une très belle performance.

Le team VHR le félicite et tient à remercier tous les partenaires qui ont permis à Jordi de se préparer pour ce grand rendez-vous.

Maintenant, on se met sur OFF et on vous souhaite une bonne fin d’année. Rendez-vous l’année prochaine pour une très grosse saison à venir.

Galerie Photos

AO8I3985

Il y a des matins où un simple coup de téléphone fait basculer votre vie. Ce vendredi 21 septembre, la vie du team VHR a basculé. Pascal Finot au bout du fil qui annonce à Bruno Verhaeghe la sélection du néo pilote VHR, Jordi Tixier. Tout bascule en une fraction de seconde. Envoi des motos, moteurs, suspensions, logistique, la moto pas prête, les suspensions pas prêtes, le moteur pas prêt. Comment faire en si peu de temps pour être opérationnel aux Etats-Unis sur le circuit de Red Bud ? Quand le team France vous appelle, vous vous devez d’y répondre et ce qu’ont fait Jordi et Bruno, ainsi que tout le staff du team. Ces quinze derniers jours ont été les plus fous de la vie du team VHR et de son team Manager et patron, Bruno Verhaeghe.

43204934_472048996615366_796164036189224960_n

Il a fait son maximum pour que Jordi puisse rouler. Les premiers ennuis commencent avec le dédouanement des motos qui ne sera pas possible dans les délais impartis. Il est donc décidé de louer une moto à KTM USA. Les suspensions et le moteur sont faits en moins d’une semaine afin que Jordi puisse rouler lors du tout dernier MXGP de la saison à Imola. HRS Suspension a réalisé un travail exceptionnel. Notre préparateur Bart Goelen en Belgique a lui aussi fait des prouesses. Départ pour les USA après IMOLA à destination de Red Bud pour ramener une 6e étoile à la France.

43192190_472073593279573_459511000446533632_n

Sur place, tout s’enchaîne. La préparation de la moto de location, prendre ses habitudes avec le team France, la présentation des équipes, les entrainements et enfin les courses ! La pression monte d’un cran. Gautier Paulin et Dylan Ferrandis s’élancent pour la première manche dans des conditions de roulage difficile. La pluie des derniers jours et de la nuit a rendu la piste très boueuse. Les machines vont être soumises à rude épreuve.

MO9A5871

Gautier termine 2 et Dylan 7. Pour la deuxième manche, c’est au tour de Jordi Tixier avec Dylan Ferrandis de rentrer en scène. La grille tombe. Jordi donne son meilleur et accroche une 14e place qu’il va garder quasiment jusqu’au bout et à 2 minutes de la fin du temps réglementaire… le moteur casse ! Coup de tonnerre dans le camp français et le team VHR. Avec le si peu de temps, pas d’autres moteurs préparés. Le team Mexicain nous propose le leur, mais le règlement interdit de prendre un moteur qui n’a pas été contrôlé lors des vérifications techniques d’avant courses. En 25 minutes, le team VHR aidé par Romain Buda (ex-mécano en GP de Steven Frossard, venu en spectateur avec Steven) ont réalisé une performance de folie en remontant le moteur stock de cette KTM louée. Le joker de la France étant déjà pris, il faut absolument faire son maximum dans cette 3e et dernière manche.

AO8I3727

La grille tombe, les pilotes s’élancent sur une piste qui a séché. Jordi Tixier se fixe une nouvelle fois vers la 14e place et va réaliser une course prudente afin de ménager sa monture tout en assurant les points. Gautier Paulin fait une course extraordinaire. Les minutes passent, tant tôt la France est leader, tant tôt c’est l’Italie. Le titre de champion du monde change de camp au fil de la course. L’Italie craque un peu et les Français en profitent. Le temps réglementaire est terminé, il ne reste plus que deux tours pour que la France ramène une 5e étoile consécutive, et la première pour Jordi Tixier et le team VHR. Paulin franchit la ligne d’arrivée, mais tout le monde se demande où est Jordi. Il franchit la ligne d’arrivée, ouf, la joie peut enfin exploser !!!!!!! CHAMPION DU MONDE !!!!!!!!

AO8I3837

Le team VHR tient à remercier en premier lieu, le team France pour avoir sélectionné Jordi Tixier et d’avoir cru en lui. Nous avons pu vivre une expérience incroyable et enrichissante. Merci à Jordi Tixier de nous donner aussi sa confiance pour 2019. Un grand bravo à lui pour la détermination et l’engagement dont il a fait preuve pour son pays. Merci aux mécaniciens pour ce remontage de moteur qui restera dans les annales du motocross. Merci aux partenaires qui nous soutiennent, ce titre, c’est aussi le vôtre. Merci aussi au team HMC KTM, Sel Narayana et son équipe, pour leur hospitalité durant le week-end. Rendez-vous à la U Arena les 17 & 18 novembre pour le Supercross de Paris durant lequel Jordi Tixier et Dylan Ferrandis présenteront le trophée Chamberlain. Place maintenant à du repos pour tout le monde. VIVE LA FRANCE.

AO8I3742

Galerie Photos

VHR JT_0534

Le dernier GP a eu lieu à IMOLA sur le circuit tragique où le grand pilote de formule 1, Ayrton Senna, eut son terrible accident qui lui coûta la vie. C’est avec un état d’esprit un peu particulier qu’est allé le TEAM VHR en Italie. Beaucoup de bouleversements ont eu lieu suite à l’annonce de la participation de Jordi Tixier aux motocross des Nations aux Etats-Unis. Ce coup de téléphone de l’entraîneur national Pascal Finot a tout fait basculer et a tout chamboulé. Sur les conseils de M. Finot, il a donc été décidé d’aligner Jordi Tixier afin de tester la moto et de lui redonner du rythme. Il a fallu faire preuve d’ingéniosité à Bruno Verhaeghe pour tout mettre en oeuvre. Nous remercions KTM au travers de Diego Clément. Le moteur a été emmené chez notre préparateur Bart Goelen en Belgique qui a fait une préparation de dingue en si peu de temps. Le résultat a été vraiment bon avec 3 départs dans le TOP 10 au milieu des motos usines durant le week-end italien. Nous le remercions aussi. HRS Suspensions, avec Jérôme Hémery, a bossé durement pour que Jordi ait des suspensions de haute qualité. On remercie aussi Quentin Motillon, le mécanicien du team, qui n’a pas compté ses heures de mécanique sur la moto et toutes les autres personnes qui nous ont aidé à réaliser tout cela en si peu de temps. Un merci particulier à Pascal Finot pour sa motivation.

De bonnes choses pour Tixier

Pas à l’aise lors des essais chronométrés, Jordi Tixier réalise le 18e temps. Les réglages suspensions se sont affinés durant le week-end grâce à la présence de HRS, très à l’écoute aux demandes de Jordi. Bien parti dans les 10 premiers en manche de qualification le samedi après-midi, il termine 12e.

Le dimanche après-midi, le départ de la première manche a été aussi bon dans les 7/8 premiers. Jordi n’arrive pas à prendre le rythme des pilotes du TOP 10 et en prime se fait bousculer. 2/3 erreurs le font rétrograder à la 18e place.Il va parvenir à se libérer au fil de la manche et termine 14e. Son départ de la seconde manche a été le meilleur du week-end. Parti 6e, il reste 8e durant 10 à 12 minutes. Un pilote va le percuter à la réception d’un saut. Il repart 21e et franchit la ligne d’arrivée à la 15e place.

Nous félicitons Jordi Tixier pour son engagement et ses progrès tout au long du week-end, et surtout de nous avoir fait confiance.

Bourdon crispé

VHR ANTHO_0338

En championnat du monde motocross MX2, Anthony Bourdon a vécu un dur week-end. Crispé tout au long du week-end, Anthony a fait de son mieux pour bien figurer. Pour une 2e participation avec le Team VHR, il a fait de son mieux. 34e des essais chronométrés, Anthony va être pris dans l’accrochage général de la manche qualificative. Il repart et remonte 28e. Lors de la première manche, il va louper son départ dans les 30 premiers. Il ne parvient pas à se détendre et termine 32e. Sa seconde manche sera meilleure, mais ne parvient pas à monter de rythme. Il se bat toute la manche, mais termine 28e. On le remercie de sa gentillesse ainsi que sa famille.

Martinez pas très à l’aise

VHR MATH_1013

Dernière épreuve du championnat du monde féminin pour Mathilde Martinez sur cette piste typée Supercross. La jeune sudiste ne trouvera pas ses marques tout au long du week-end. Bien parti en première manche dans les 8 premières positions, elle ne trouve pas le tempo pour rester dans le TOP 10. Elle termine 12e. Sa seconde manche part mal avec un départ dans les 17/18e. Elle serre les dents et s’accroche pour remonter et terminer une nouvelle fois 12e. Mathilde Martinez termine 18e au classement final avec un GP à 0 point. Pour une première année en 250 cm3, elle a engrangé une bonne expérience et son titre de championne de France fait d’elle une excellente ROOKIE.
La saison de motocross GP se termine, c’est l’occasion de remercier une nouvelle fois tous nos partenaires, amis, pilotes, staff et mécaniciens. Direction l’Amérique, comme disait Joe Dassin.

Galerie Photos

42202089_1033245826846883_5574431009732034560_n
Nous souhaitions l’annoncer courant semaine prochaine, mais suite à l’annonce de sa sélection par la fédération Française de motocyclisme pour les nations aux USA, nous nous devions de le faire maintenant. Le team VHR a signé Jordi Tixier pour la saison MXGP 2019. Le team sera à ses côtés à Red Bud pour assurer l’assistance technique. Nous lui souhaitons bonne chance ainsi qu’à toute l’équipe de France. (nous nous excusons auprès de nos partenaires pour la photo mise dans cet email, mais dans la précipitation les shootings officiels n’ont pas été encore réalisés).