David Herbreteau au motocross de Valence

Malgré la bonne perf de Lucas Imbert, c’est un week-end à oublier.

On va pas faire dans l’original pour ce résumé du week-end:)
L’incontournable rendez-vous du début de saison à Valence s’est déroulé dans des conditions climatiques catastrophiques. La piste a vraiment été piégeuse durant tout le week-end causant même la chute de David Herbreteau qui est tuméfié au visage mais rien de grave heureusement. Chute impressionnante mais sans gravité.

Lucas imbert fait une bonne perf au MX de Valence (motocross de valence)

En MX2, les 3 mousquetaires du Team VHR (Alexis Verhaeghe, David Hervreteau et Lucas Imbert) ont vraiment du mal à dompter ce terrain « humide ». Seul Lucas Imbert s’en sort bien.

Alexis Verhaeghe au motocross de Valence

Lors des essais chronos du matin, le team VHR fait un joli tir groupé au milieu de ténors mondiaux en plaçant à la 15,16 et 17ème place ses 3 pilotes au guidon de leur Kawasaki.

Départ de la seconde manche sans Alexis qui ne prendra pas part à celle-ci suite à des problèmes divers. David s’en sortait pas trop mal avant sa chute spectaculaire qui le contraint à l’abandon. Lucas quand à lui arrive à tirer son épingle du jeu sur cette manche ainsi qu’à la seconde et finit à la 12ème place. Lucas a vraiment démontrer un bon pilotage dans ces « boueuses » conditions.

Scotty Verhaeghe au motocross de valence 2015

En 85cc, Scotty Verhaeghe participait à la course réservée à cette cylindrée. Il fait le second temps des chronos mais un problème ne lui permettra pas de finir sa première manche. Dommage car il avait vraiment trouvé un bon pilotage.

EMX2 en Lettonie à Kégums.

Le Team VHR continue sa tournée nordique du championnat d’Europe EMX2 et a fait escale le week-end dernier sur le circuit de Kégums en Lettonie.

Lors de l’unique séance d’essai qui se transforme en séance chrono pour l’entrée en grille de la manche qualificative, nos deux pilotes, qui étaient ensemble dans le groupe B, vont se classer 19ème (Alexis Verhaeghe) et 20ème (Germain Jamet). Toujours en peine à trouver rapidement leurs marques sur des circuits qu’ils découvrent, ils améliorent leurs temps au fur et à mesure des passages, mais pas suffisamment pour se rapprocher des bons chronos.

team vhr lettonie KEGUMS

C’est donc avec une position plutôt extérieure sur la grille de départ, qu’ils s’élancent lors de la manche qualif. Et malgré une belle sortie de grille pour Germain, il se retrouve trop large dans le premier virage, et pointe 21ème au premier passage. Pas mieux pour Alexis, qui passe devant les Pit Lanes à la 20ème place. Et nos pilotes n’arriveront pas à hausser leurs rythmes pour remonter. En fin de manche, Germain va améliorer ses temps et se rapprocher de la dernière place qualificative, mais trop tard. Il finira 19ème dans la roue du 18ème. Direction le last-chance !

team vhr lettonie KEGUMS

Seules les quatre premières places offrent l’accès à la manche du Dimanche, et malgré toutes leurs tentatives, les deux pilotes VHR ne vont pas réussir à y accéder. Ils vont tour après tour améliorer leurs chronos, sur une piste complètement détruite en fin de journée. Mais pas assez. Ils vont échouer à une bonne seconde da la dernière place qualificative.

Nouveau coup dur pour tout les deux, mais ils gardent la tête haute, et vont continuer à travailler d’arrache pieds pour progresser.

GJ :  « J’ai vraiment tout essayé au repêchage, mais il en manque encore… c’est dur moralement mais c’est ma première année en 250 et sur ce genre de course. Je réalise le travail que je dois encore accomplir pour y arriver, mais çà ne me fait pas peur ! »

AV : «  Cette année le niveau de l’Europe 250 est incroyablement relevé, et je ne pensais pas que la qualification serait si compliqué ! Il faut que j’améliore mon physique pour progresser en vitesse, car la 250 demande plus de force. C’est une dure année d’apprentissage, mais elle me montre le travail que je dois encore fournir pour y arriver. »

Toutes les photos by Médiacross, cliquez ici

Le Team VHR a commencé sa tournée nordique du championnat d’Europe EMX2 le week-end dernier par la Suède à Uddevalla.

Piste mythique Suédoise à l’adhérence précaire, qui n’aura pas réussi aux pilotes du Team VHR.

Suède EMX 250 alexis

Lors de l’unique essai du samedi matin, Alexis Verhaeghe et Germain Jamet ont eu du mal à appréhender cette piste délicate, et une météo capricieuse n’aura pas arrangé leurs affaires. Ils finiront respectivement 20ème et 26ème chronos de cet essai.

C’est le moment de la manche qualif’, et leur place trop extérieure sur la grille de départ ne va pas leur facilité la tache. Malgré tout, Germain va bien s’en sortir, et il pointe dans le top 10 sur les premiers virages. Mais il va chuter dans l’une des ornières devenues des « tranchées » du circuit, et repartira bon dernier. Il remontera 24 ème, juste derrière Alexis, qui après un mauvais départ et une course trop « timide » ne pourra faire mieux que 23ème.

emx 250 suède germain

En fin de journée, sur une piste complètement détruite par les courses MX1, MX2 et le mauvais temps, nos deux pilotes ne trouverons pas les solutions pour accéder au Top 4 des qualifiés. Un manque de prise de risque, et un pilotage trop crispé, les placeront à la 12ème place pour Germain et 14ème place pour Alexis de ce repêchage.

Jérôme Hemery, team manager : « Nous somme tous forcément déçus de ces résultats, mais c’est leurs première année en 250, et le championnat d’Europe cette saison est incroyablement relevé. Ils doivent continuer à travailler pour progresser en vitesse et prendre confiance en leurs capacités. Même si c’est dur pour eux moralement en ce moment, seul leur persévérance et pugnacité finira par payer… »

Le Team VHR était présent le week-end dernier dans le sable de l’Enduro du Touquet.

Les deux pilotes du team Germain Jamet et Alexis Verhaeghe, inscrit en catégorie jeune, terminent respectivement quatrième et cinquième. Après être resté tous les deux en deuxième et troisième position de la course jusqu’au premier ravitaillement, ils ont commis quelques erreurs qui les feront rétrograder.

germain touquet

Mais étant donné leurs peu d’expérience sur ce genre de course, le résultat final est satisfaisant.

alex touquet

Germain: <

Alexis: «je suis tombé plusieurs fois en évitant des pilotes déjà à terre, et ça m’a fait perdre le rythme. Dommage car j’avais une bonne vitesse de pointe … »