Kegums – Lettonie – EMX250 Race Report

EMX2 en Lettonie à Kégums.

Le Team VHR continue sa tournée nordique du championnat d’Europe EMX2 et a fait escale le week-end dernier sur le circuit de Kégums en Lettonie.

Lors de l’unique séance d’essai qui se transforme en séance chrono pour l’entrée en grille de la manche qualificative, nos deux pilotes, qui étaient ensemble dans le groupe B, vont se classer 19ème (Alexis Verhaeghe) et 20ème (Germain Jamet). Toujours en peine à trouver rapidement leurs marques sur des circuits qu’ils découvrent, ils améliorent leurs temps au fur et à mesure des passages, mais pas suffisamment pour se rapprocher des bons chronos.

team vhr lettonie KEGUMS

C’est donc avec une position plutôt extérieure sur la grille de départ, qu’ils s’élancent lors de la manche qualif. Et malgré une belle sortie de grille pour Germain, il se retrouve trop large dans le premier virage, et pointe 21ème au premier passage. Pas mieux pour Alexis, qui passe devant les Pit Lanes à la 20ème place. Et nos pilotes n’arriveront pas à hausser leurs rythmes pour remonter. En fin de manche, Germain va améliorer ses temps et se rapprocher de la dernière place qualificative, mais trop tard. Il finira 19ème dans la roue du 18ème. Direction le last-chance !

team vhr lettonie KEGUMS

Seules les quatre premières places offrent l’accès à la manche du Dimanche, et malgré toutes leurs tentatives, les deux pilotes VHR ne vont pas réussir à y accéder. Ils vont tour après tour améliorer leurs chronos, sur une piste complètement détruite en fin de journée. Mais pas assez. Ils vont échouer à une bonne seconde da la dernière place qualificative.

Nouveau coup dur pour tout les deux, mais ils gardent la tête haute, et vont continuer à travailler d’arrache pieds pour progresser.

GJ :  « J’ai vraiment tout essayé au repêchage, mais il en manque encore… c’est dur moralement mais c’est ma première année en 250 et sur ce genre de course. Je réalise le travail que je dois encore accomplir pour y arriver, mais çà ne me fait pas peur ! »

AV : «  Cette année le niveau de l’Europe 250 est incroyablement relevé, et je ne pensais pas que la qualification serait si compliqué ! Il faut que j’améliore mon physique pour progresser en vitesse, car la 250 demande plus de force. C’est une dure année d’apprentissage, mais elle me montre le travail que je dois encore fournir pour y arriver. »

Toutes les photos by Médiacross, cliquez ici

Lire les articles précédents :
EMX 250 – Championnat d’Europe Uddevalla – Suède

Le Team VHR a commencé sa tournée nordique du championnat d’Europe EMX2 le week-end dernier par la Suède à Uddevalla....

Fermer